Panier

Frais de port : 0,00 €
Total : 0,00 €

Commander

Besoin d'aide ?

Et si nous passions votre première commande ensemble ?

&nsbp;

Appelez-nous au

04 79 54 04 81

Horaires d'ouverture :

 

Du lundi au vendredi de

8h à 12h et de 13h30 à 17h30

Suivez-nous sur Facebook

Paiement sécurisé Mandats administratifs acceptés

Démarche qualité

Un défaut, une erreur ? Nous sommes bons joueurs : en cas de dysfonctionnement, nous vous échangeons votre bâches.*

*Sous condition d'évaluation de votre dossier.

Nos bâches PVC sont de fabrication française.

Notre exigence fait la différence :

  1. Le choix de matières premières de qualité (Sélection rigoureuse des fournisseurs)
  2. Contrôle qualité à toutes les étapes
  3. Respect de nos engagements (transport, qualité, etc.)
  4. Spécifications rigoureuses : fiches techniques à votre disposition
  5. Nous travaillons même ce qui ne se voit pas: ajout systématique d'adjuvants de protection contre les UV

Bâches Direct vous donne la parole ! Vous avez une suggestion, une remarque, une proposition ? Contactez-nous via le formulaire de réclamation.

Écrivez-nous

Offres spéciales

Recevez uniquement le TOP des offres du mois et soyez averti des opérations exceptionnelles. (Maximum 2 mails par mois)

Les 4 tailles différentes de bâches serres pour professionnelles

Publié le 19/08/2014

En fonction de la dimension de vos serres de jardin (serres-tunnels, ou mini-serres) et bien évidemment aussi de votre budget, Serre-Direct vous propose quatre gammes différentes de bâches professionnelles pour serre en PE BD. Dotée chacune d’une épaisseur de 100 microns, ces différentes gammes de bâches en plastique constituent en effet les solutions idoines tant sur le plan économique que sur le plan logistique pour couvrir efficacement vos structures en forme d’arceaux. Afin de vous orienter au mieux dans vos choix, nous vous proposons aujourd’hui un petit focus sur ces différentes gammes existantes… 


1ère gamme : le modèle 100 microns – 1,5 m de large

Caractéristiques du produit : Dotée d’une épaisseur de 100 µm, cette gamme de bâche en polyéthylène basse densité (PE BD) a subi un traitement anti-UV qui lui permet de résister aux assauts agressifs des rayons nocifs du soleil. Totalement transparent, ce produit dispose d’une largeur de 1,5 m : autrement dit, il permettra de recouvrir efficacement la toiture d’une serre de jardin dont le contour correspond au total à 1,5m. Il faut en effet souligner que lorsque vous achetez une bâche pour serre, le terme « largeur » indiqué sur le produit que vous choisissez se réfère bien au contour de la toiture de votre structure et non pas à autre chose.

Conçue pour durer au moins 18 mois, sa durée de vie pourra même se prolonger jusqu’à 36 mois en fonction d’un certains nombre de paramètres : notamment une bonne pose de la bâche ainsi qu’un entretien méticuleux de votre serre.

Utilisations du produit : Les bâches 100 µm – 1,5 m de large sont destinées à la culture sous serre de maraîchers et autre potagers ainsi que toutes autres activités de jardinage sous serre-tunnel.

Pose de votre bâche 100 microns – 1, 5 m de large :

Pour une facilité de la pose, il est conseillé d’utiliser des clips métalliques flexibles (ces derniers ont en effet une durée de vie bien plus importante que les autres). Par ailleurs, idéalement, la pose devra se réaliser par une belle journée afin d’éviter les méfaits du capricieux Eole.

Prix : Le prix des modèles 100 microns – 1,5 m de large sont fonction de la longueur que vous comptez commander. Toutefois à titre indicatif, retenez que si vous en achetez pour 3m de longueur, il ne vous en coûtera que 15,35 euros, TTC.

Nota Bene : Pour conclure sur cette gamme, retenez que nous offrons généralement une garantie de 3 saisons, soit l’équivalent de 33 mois sur chaque lot de bâche achetée.

Enfin, il n’est pas sans intérêt de souligner que les dimensions indiquées sur chacune de nos bâches prennent en compte les coutures des bordures périphériques effectuées aux fins de les renforcer. Autrement dit, les mensurations réelles de nos produits sont par conséquent légèrement inférieures à ce qui est stipulé sur nos fiches-produits. A cet effet, et afin de vous éviter tout désagrément, il est donc conseillé de nous indiquer lors de vos commandes si ces mesures standard ne vous conviennent pas afin que nous puissions vous fournir des produits sur mesure.

2e gamme : la bâche serre 100 µm – 3m de large

Caractéristiques du produit : A l’instar du modèle de 1,5 m de large, cette deuxième gamme a elle aussi été conçue à partir de polyéthylène basse densité (PE BD) et également dotée d’une épaisseur de 100 µm qui lui garantit une transparence optimale. Soumise également à un traitement anti-UV, elle affiche pareillement une résistance plus qu’honorable aux agressions incessantes du soleil. Recyclable via le processus dit de « regranulation », cette catégorie de bâche pour serre est donc totalement écologique.

Enfin, sa densité de 0,93g/m² lui assure une isolation thermique optimale qui lui permet de conserver la chaleur provenant de l’exposition au soleil sans pour autant l’emmagasiner et risquer ainsi de provoquer une auto-combustion comme le ferait les serres en verres.

Même s’il est moins résistant que les bâches en PVC, ce modèle est le plus économique du marché.

Notez enfin qu’à l’instar de son vis-à-vis de 1,5 m, cette gamme dispose également d’une durée de vie standard de 18 mois qui pourra s’étendre entre 24 et 36 moins en fonction de l’attention que vous lui apporterez.

Utilisations du produit : Destinée à l’isolation de vos cultures maraîchères et potagères, le modèle 100 µm – 3m, s’installe sur des structures (idéalement en plastique) en arceaux disposant d’un contour de toiture de 3 mètres. Pour le reste, il vous revient d’évaluer l’envergure de votre serre afin d’en déduire la longueur de votre bâche.

Pose de votre bâche 100 microns – 3 m de large :

Là aussi, comme pour le modèle 1,5 m de large, l’idéal sera de recourir à des clips métalliques, de préférence nantis d’un revêtement en zinc.

Prix : Pour 3m de longueur, ce modèle est accessible à partir de 21,67 euros TTC.

Nota Bene : Les mêmes remarques que celles émises relativement à la gamme précédente sont valables :

- garantie offerte : 33 mois soit 3 saisons ;

- Les dimensions réelles diffèrent légèrement de celles indiquées sur la fiche-produit. Aussi conviendra-t-il d’indiquer lors de vos commandes les tailles réelles qui vous conviennent.

 


3e gamme : la bâche serre 100 µm – 4,5 m de large

Mise à part sa largeur (4,5 µm), cette troisième gamme de bâche présente exactement les mêmes caractéristiques, utilisations et garanties que les deux précédentes.

S’agissant de son prix, cette gamme est accessible à partir de 34,41 euros (pour 4 m de long).

4e gamme : la bâche serre 100 µm – 6 m de large

Les bâches 6m sont proposées à partir de 42,74 euros (pour 4 m de long).



Pourquoi choisir les bâches en plastique ?

En matière de serre de jardins, l’on peut dire que le choix est assez large s’agissant des matériaux disponibles pour servir de couverture à vos structures : les différentes gammes de plastique (le polychlorure de vinyle, plus connu sous le sigle PVC ; le polycarbonate ; le polyéthylène etc.), le verre… Devant ces nombreuses alternatives, pourquoi nécessairement se tourner vers les bâches en plastique ? Afin d’éclairer la raison du succès contemporain sans précédent de ces gammes de revêtements pour serre, nous vous proposons de revenir quelque peu sur les avantages et inconvénients des uns et autres…

Le verre

Imbattable sur le plan de la transparence et de l’indice de pénétration de lumière, il est, il faut l’avouer, le matériau idéal pour une culture sous serre. En effet, outre cette première qualité, il faut dire que le verre affiche une résistance et une longévité hors norme face aux vicissitudes du temps. Enfin, et c’est là son dernier atout, contrairement aux autres matériaux, c’est le plus facile à entretenir.

Toutefois, malgré ses atouts indéniables, ses inconvénients sont eux aussi légion. Le premier se situe ainsi au niveau de son prix : en effet, étant donné son coût de production, le verre est un matériau particulièrement onéreux. Autre incommodité notoire : sa fragilité et surtout son manque d’ergonomie. En effet, contrairement aux différentes gammes de plastique, le verre se manie très difficilement et reste particulièrement fragile face aux éventuels chocs aléatoires. 

Les plastiques

Contrairement au verre, les plastiques sont des matériaux qui offrent bien plus d’avantages que d’inconvénients. Ainsi par exemple, rien qu’au niveau du poids, ces derniers creusent déjà l’écart. En effet, les plastiques sont bien plus légers que le verre, ce qui leur permet ainsi d’être de loin extrêmement plus maniables que le premier. Outre ce premier atout, les plastiques sont également connus pour être résistants, certes pas autant que le verre, mais assez quand même pour offrir une ergonomie suffisante à leurs utilisateurs. Les plastiques contemporains sont par ailleurs suffisamment transparents pour permettre la viabilité d’une culture sous serre. Et même si leurs performances sur ce volet précis n’arrivent pas à concurrencer valablement celles du verre, il n’empêche qu’au regard des leurs autres atouts, ces matériaux constituent bien un compromis valable.

Autre atout des plastiques : leur format commercial. En effet, de par leur grande flexibilité, les plastiques se déclinent aisément sous différentes dimensions sous forme de bâche. Et même si les produits proposés ne correspondent pas à la dimension de vos serres, il reste bien plus aisé et surtout bien moins onéreux de commander une bâche en plastique sur mesure adaptable que de faire la même chose avec une structure en verre.

Mais là où les plastiques surpassent nettement le verre, c’est sur le plan de l’isolation thermique : en effet, si le verre laisse très bien passer la lumière, en revanche, il a beaucoup de mal à conserver la chaleur une fois que l’ensoleillement diminue. Les plastiques, eux, fonctionnent exactement à l’inverse. En effet, s’ils laissent un peu moins bien passer la lumière, en revanche, ils n’ont aucun mal à conserver la chaleur que celle-ci apporte, même lorsque l’ensoleillement diminue. Par ailleurs, toujours à la différence du verre, les bâches en plastique présentent bien moins de risque d’auto-combustion pendant les périodes estivales.

Autre atout indéniable des plastiques : leur facilité d’entretien. En effet, quelques coups de chiffons et d’eau savonneuse suffisent pour les rendre propres comme un sou neuf.

Enfin, et c’est là leur dernier atout : les plastiques sont bien moins onéreux que les autres types de matériaux et notamment le verre.

Côté inconvénients, on signalera uniquement la longévité moindre de ces matériaux par rapport au verre…

Mais si le plastique constitue le compromis idoine pour une culture sous serre, lequel choisir exactement ? En effet, ainsi que nous l’avions mentionné, celui-ci se décline aujourd’hui sous différentes catégories…



Les différentes gammes de plastiques existantes :

En matière de bâche pour serre, deux catégories de plastiques se disputent aujourd’hui le marché : le PVC (ou polychlorure de vinyle) et le polyéthylène. Si l’une comme l’autre dispose d’atouts comme d’inconvénients réciproques, le choix entre les deux n’est à dire vrai que tributaire uniquement de vos besoins et surtout de votre budget…

 

  • Le PVC


Il constitue le revêtement parfait en matière de bâche pour serre en plastique. En effet, ultra-résistant, il est pratiquement indéchirable comparé aux films en polyéthylène. Par ailleurs, sa chimie particulière permet une très bonne pénétration de la lumière ainsi qu’une excellente isolation thermique. Enfin, comparativement au verre, le PVC a le mérite de restreindre énormément le phénomène de condensation provoquée par la chaleur au sein de la serre.

Par rapport au verre, le PVC constitue donc une alternative des plus intéressantes : en effet, de loin plus abordable que le premier, il offre par ailleurs des atouts supplémentaires.

Néanmoins, malgré leurs qualités indéniables, les bâches conçues à base de PVC restent encore assez onéreux pour les petits budgets. Pour ces derniers, il est conseillé de se tourner plutôt vers une seconde catégorie de plastique encore plus abordable…

 

  • Le polyéthylène


Pour les petits budgets, ce revêtement constitue à n’en pas douter la solution miracle car la plus abordable qui soit. A l’instar du PVC, ce plastique dispose en effet de tous les atouts nécessaires pour servir de revêtement pour serre. En effet, tout comme l’autre, il laisse aussi très bien passer la lumière. Son seul défaut se situe au niveau de sa résistance : étant donné ses caractéristiques chimiques en effet, le polyéthylène se déchire plus facilement s’il est exposé à des chocs ou autres accidents aléatoires même d’une force moyenne voire minime (ex : chutes de branchages). De ce fait, le polyéthylène a donc une durée de vie bien moins longue que le PVC et ne pourrait ainsi en tout état de cause constituer qu’une alternative transitoire pour les serriculteurs jusqu’à l’acquisition de matériaux plus résistants.

Par ailleurs, le polyéthylène est davantage indiqué pour les serricultures estivales qu’hivernales. En effet, de par la finesse de l’épaisseur de ce matériau (les modèles existants sont de l’ordre de 100 à 200 µm, soit de 0,001 à 0,002 millimètres), l’isolation thermique lors des périodes hivernales n’est pas franchement garantie. Sauf à doubler l’épaisseur des bâches…

Le polyéthylène se décline en deux catégories : le polyéthylène haute densité ou PE HD et le polyéthylène basse densité ou PE BD. Certes plus fragile que le premier, ce dernier est néanmoins le moins cher des deux plastiques. Il constitue le principal matériau de base pour la conception de nos bâches en plastique pour serre 100 µm.

A noter que les traitements anti-UV permettent de renforcer sensiblement la résistance mécanique des PE BD.


Publié par Laurent Lefebvre

Vous pouvez également être intéressé :

Tous les sites de l'univers Tecplast

Félicitation, une récompense de 5€ vient d'être créditée dans votre compte récompense (valide pendant 1 an).

Code :